Désaccord au sein du DPP concernant l’enquête d’opinion pour la primaire du parti

8
Image RTI

Le Parti au pouvoir qui prépare sa primaire pour choisir son candidat à la prochaine élection présidentielle ne parvient pas encore à fixer la modalité concernant le sondage d’opinion.

Tsai Ing-wen, la présidente sortante est en faveur de l’utilisation du téléphone portable en indiquant que 5 millions de Taiwanais ne possèdent pas de téléphone fixe alors que le nombre de téléphones portables avoisine déjà les 20 millions, même si le système de sondage par téléphone n’est pas encore complet : « Tous les systèmes peuvent nécessiter des améliorations mais ce n’est pas une raison de s’abstenir d’agir par peur du moindre risque. Nous sommes le parti démocrate progressiste. La démocratie est notre pierre angulaire. Les technologies sont en progression et, par conséquent, il nous faut leur emboîter le pas, faire des progrès. »

Son adversaire à la primaire, William Lai (賴清德) a de son côté indiqué qu’en plus de l’instabilité du système de sondage par téléphone portable, le risque de falsification des données est également plus facile alors que le sondage réalisé par le téléphone fixe ne peut procéder qu’en se basant sur l’annuaire.