Présidentielle taiwanaise de janvier 2020 : 1ère rencontre télévisée de la campagne

  • 19-12-2019
  • La Rédaction
Hier soir a eu lieu la première des trois rencontres télévisées de la campagne électorale taiwanaise en vue des élections du 11 janvier 2020 (Image : Commission nationale électorale)

Hier soir a eu lieu la première des trois rencontres télévisées de la campagne électorale taiwanaise en vue des élections du 11 janvier 2020. Les trois candidats à la présidentielle, James Soong pour le Parti pour le peuple (PFP), Han Kuo-yu pour le Kuomintang (KMT) et Tsai Ing-wen pour le Parti démocrate progressiste (DPP) ont eu chacun 30 minutes pour présenter leur programme politique.

De fortes tensions ont pu êtres ressenties, et ce en particulier entre les candidats du KMT et du DPP. Le maire de Kaohsiung Han Kuo-yu a ainsi accusé Tsai Ing-wen de mentir sur la situation économique de Taiwan, affirmant que 30  000 entreprises avaient mis la clé sous la porte à Taiwan l’année dernière, ce à quoi Tsai Ing-wen a répondu en rappelant qu'il s'agissait de sociétés fantômes fermées suite à une initiative du ministère de l'Economie. Han Kuo-yu a également souligné le fait que le salaire annuel moyen des travailleurs de moins de 30 ans en 2018 avait baissé par rapport à celui de 1998, avant d’accuser la présidente et ses politiques d’être responsables de l’isolation diplomatique de Taiwan sur la scène internationale.

La présidente sortante Tsai Ing-wen a quant à elle renvoyé les accusations de corruption lancées par Han Kuo-yu, pointant du doigt la nomination aux bureaux culturel et touristique de Kaohsiung de deux amis proches de sa femme. Elle a également reproché au candidat du KMT d’avoir « abandonné » et « trahi » sa ville en se lançant dans la présidentielle trois mois seulement après son élection au poste de maire.

Entre les deux, le président du PFT et doyen de la campagne James Soong, 77 ans, a déploré la division du pays et accusé les deux grands partis d’entretenir cette division. Il s’est ainsi présenté comme une « troisième voie » pour les Taiwanais fatigués des disputes inter-partisanes.

Deux autres présentations de politiques à la télévision auront lieu le 25 et le 27 décembre entre les candidats à l’élection présidentielle. Watchout, un média indépendant, a vérifié l’authenticité des propos des trois candidats. La présidente Tsai Ing-wen avait trois propos jugés « probablement réels », un propos « probalement faux » tandis que Han Kuo-yu trois « probalement réels », deux probablement « faux » et un non vérifiable dans l’immédiat. James Soong avait, lui, un propos « probablement à questionner ».

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus