Plusieurs députés KMT forcent l’entrée du Parlement

  • 28-06-2020
  • La Rédaction
Photo : facebook.com/kmtcaucus

Alors que le président du Parlement Yu Shyi-kun (游錫堃) a convoqué une réunion de discussions qui doir se tenir demain matin, les députés du Kuomintang ont aujourd’hui forcé l'entrée de l’hémicycle taiwanais afin d’occuper le perchoir.

Yu Shyi-kun avait organisé une discussion inter-partis le 23 juin dernier afin d’étudier la possibilité d’organiser une session extraordinaire, proposée par environ 60 députés du Parti démocrate progressiste. Faute de consensus sur les projets de loi à étudier, le bureau du président de Parlement a convoqué une nouvelle réunion à 8h30, le 29 juin.

Certains députés, dont le président du groupe parlementaire du KMT Lin Wei-Chou (林為洲), ont ainsi décidé de forcer l’entrée du Parlement pour occuper le perchoir afin de bloquer la discussion, dénonçant une tentative de passage en force de plusieurs projets de loi. La vingtaine de députés dans l'hémicycle a d'ailleurs bloqué les accès depuis l'intérieur avec des sièges empilés en barricade de fortune. Ils menacent de ne pas quitter l'hémicycle si la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) ne retire pas la nomination de Chen Chu (陳菊) à la tête de la branche de contrôle.

Les députés du DPP avaient demandé l’organisation d’une session extraodinaire du 29 juin au 22 juillet afin d’étudier plusieurs projets tels que l’approbation de la nomination des membres de la branche des examens, de la branche de contrôle et de la NCC, le budget de la deuxième phase du plan de développement des infrastructures pour l’avenir ou encore le changement de nom du passeport taiwanais et de la compagnie aérienne China Airlines.

De son côté, le président du groupe parlementaire du KMT Lin Wei-Chou a indiqué que les sessions extraordinaires doivent être réservées aux dossiers majeurs et urgents. Le KMT estime que l’approbation de la nomination des membres de la branche de contrôle qui provoque autant de désaccord ne doit pas être étudiée pendant la session extraordinaire. De son côté, le parti de l’opposition souhaite étudier la possibilité de mettre en place des coupons d’achat pour l’ensemble des Taiwanais et de faire une déclaration commune concernant le dossier des îles Diaoyutai.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus