Une équipe de recherche développe des ailes battantes des drones démontrant des manœuvres acrobatiques

  • 25-07-2020
  • La Rédaction
Extrait du site de revue Science Robotics

Une équipe internationale de recherche de l’Université nationale de Chiao Tung de Taiwan, de l’Université technologique Nanyang, l’Université nationale de Singapour et de l’Université d'Australie-Méridionale a récemment publié les fruits de leur recherche dans la revue scientifique Science Robotics.

Les chercheurs ont développé un drone en imitant des ailes d’oiseau offrant au drone la capacité de planer, de s’arrêter, de prendre un virage et de plonger rapidement comme un oiseau, lui permettant de voler dans des espaces encombrés et non structurés. Les drones peuvent ainsi voler silencieusement dans les villes bondées comme les pigeons et hirondelles.

En outre, l'équipe a également prouvé par des expériences que le vol à ailes battantes est plus efficace que le vol rotatif, expliquant le principe selon lequel les oiseaux dans la nature se propulsent grâce aux ailes battantes.

La recherche se concentre sur la conception d'un mécanisme d'ailes pour réduire la perte d'énergie lors des frottements et restaurer l'énergie cinétique des battements perdue à cause de la décélération. Grâce au mécanisme de battements à haute efficacité et à la grande propulsion, un drone peut voler avec beaucoup plus de flexibilité.

Le professeur associé Lau Gih-keong (劉義強) de mécanique de l’université Chiao Tung a indiqué qu’en comparaison avec les drones actuels, les drones de simulation à ailes battantes sont capable de mener des missions de surveillance de manière plus silencieuse et sûre. L’opération suivante vise à rendre les missions de vol plus autonome pour que ces drones puissent être utilisés dans l’agriculture ou par les aéroports pour chasser les oiseaux.

L'équipe de recherche (Photo Université Chiao Tung)

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus