:::

La diplomatie taïwanaise critique les principes d'« une seule Somalie » et d'« une seule Chine »

  • 20-08-2020
  • La Rédaction
La diplomatie taïwanaise critique les principes d'« une seule Somalie » et d'« une seule Chine »
La porte-parole de la diplomatie taïwanaise Joanne Ou montre une carte du Somaliland et de la région lors d'une conférence de presse (Image : CNA)

Le ministère taïwanais des Affaires étrangères a réagi à des critiques formulées par le gouvernement somalien contre l'établissement de relations entre Taïwan et le Somaliland, dénonçant une « atteinte à la souveraineté de la Somalie ».

La réponse du ministère intervient quelques jours après l'inauguration, lundi, du bureau de représentation de Taïwan au Somaliland.

La porte-parole du ministère Affaires étrangères Joanne Ou (歐江安) a affirmé que Taïwan continuerait à construire une relation réciproque basée sur les bénéfices mutuels avec le Somaliland, et a critiqué le principe d'« une seule Somalie » prôné par le gouvernement somalien : « Le principe d'« une seule Somalie » sonne sans doute de manière étrangement familière aux oreilles des Taïwanais. Nous considérons que c'est là le même esprit que le dit principe d’ « une seule Chine» . Les deux sont également ridicules et absurdes. »

Joanne Ou a rappelé qu'après la déclaration d'indépendance du Somaliland en 1991, le pays était devenu une démocratie stable, ayant déjà organisées trois élections présidentielles émocratiques. Elle a également fait remarqué que plusieurs pays comme le Canada, le Royaume-Uni ou encore l'Ethiopie avaient déjà installé des bureaux de représentation au Somaliland, et que la Chine ou la Somalie n'avaient aucun droit d'interférer dans ce domaine.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus