:::

Le Premier ministre contredit Ma Ying-jeou concernant les tensions dans le détroit

  • 26-08-2020
  • La Rédaction
Le Premier ministre contredit Ma Ying-jeou concernant les tensions dans le détroit
Le Premier ministre Su Tseng-chang (centre) (photo, RTI)

La Chine et les Etats-Unis multiplient leurs missions militaires aériennes et navales dans les eaux proches de Taiwan, entraînant une escalade des tensions entre les deux rives du détroit de Taiwan. L’ancien président de la République Ma Ying-jeou (馬英九) a récemment critiqué son successeur pour avoir provoqué Pékin en renforçant les coopérations avec les Etats-Unis. Selon Ma Ying-jeou, si la Chine attaquait Taiwan, la première bataille serait aussi la dernière, suggérant que Taiwan ne serait pas en mesure de se défendre.

Accusé de capitulationnisme par certains, l’ancien président s’est efforcé de se justifier : « La présidente Tsai a déclaré qu’après avoir résisté au premier combat, elle demanderait le soutien des forces étrangères. Je voulais lui dire que cette idée est très dangereuse parce qu’elle n’aurait pas le temps de demander cette aide. Donc, la priorité pour le chef de l’Etat est donc d’éviter la guerre. »

Plus tard dans la journée, le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a réagi aux critiques de Ma Ying-jeou : « Face aux menaces, nous devons surtout nous unir. Il ne faut pas nous sous-estimer. Nous devons agir avec détermination. Il ne suffit pas de comparer le nombre d’avions, de missiles ou de canons. C’est la détermination qui compte le plus. » A titre d’exemple, le chef du gouvernement a évoqué la détermination du peuple britannique face à la menace nazie.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus