Des employeurs manifestent contre des nouveaux frais pour l’embauche travailleurs indonésiens

  • 27-08-2020
  • La Rédaction
Des employeurs manifestent contre des nouveaux frais pour l’embauche travailleurs indonésiens
L'Indonésie a récemment annoncé que les employeurs étrangers de travailleurs migrants indonésiens devraient, à partir de janvier 2012, prendre en charge des frais supplémentaires pour leur employé (Image : CNA)

La Fédération des tétraplégiques et des paraplégiques de Taïwan a aujourd'hui manifesté devant le ministère du Travail pour demander un soutien financier aux employeurs d'aides à domicile indonésiennes.

L'Indonésie a annoncé, le 30 juillet dernier, que les employeurs à l'étranger de travailleurs migrants indonésiens devraient, à partir de janvier 2021, prendre en charge le coût du voyage, les frais de formation, de passeport et de visa de leur employé indonésien.

La Fédération a fait remarquer que la plupart des employeurs d'aides à domicile indonésiennes sont des personnes qui sont en général désavantagées économiquement et sévèrement handicapées, qui nécessitent des soins à temps plein. Selon la Fédération, les nouveaux frais pourraient s'élever entre 70 000 et 100 000 dollars taïwanais (entre 2000 et 2900 euros environ), ce qui mettrait les familles en difficulté.

La Fédération a demandé l'aide du ministère du Travail, qui a répondu que selon un accord bilatéral datant de novembre 2013, chaque changement de ce type doit faire l'objet d'une consultation préalable de l'autre partie. Ce changement aurait donc nécessité que la partie indonésienne contacte Taïwan d'elle-même. Or, l'Indonésie a annoncé ce changement de façon unilatérale lors d'une conférence de presse le 30 juillet dernier.

Le ministère du Travail taïwanais a affirmé qu'il avait envoyé hier une demande officielle d'explication à l'Indonésie.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus