Porc et bœuf américains : Chen Shih-chung évoque une position pour toute négociation internationale

  • 31-08-2020
  • La Rédaction
Chen Shih-chung à la radio (photo Hit FM)

Le gouvernement taiwanais a annoncé vendredi dernier l’assouplissement des mesures d’importation du porc traité à la ractopamine et du bœuf âgé de plus de 30 mois. Le ministre de la Santé Chen Shih-chung (陳時中) a déclaré ce lundi que pour respecter la volonté du gouvernement de se connecter internationalement, les ministères doivent revoir les politiques taiwanaises en comparaison des normes internationales, il a insisté que malgré le besoin de la nation sur le plan international, diplomatique et économique, le ministère de la Santé détient tout de même une participation importante sur la question de la sécurité alimentaire.

Pour faire taire les rumeurs, Chen Shih-chung a également renié que l’assouplissement des réglementations de l’importation soit un résultat de la visite du secrétaire à la Santé américain, Alex Azar en début de mois. Le ministre de la Santé a précisé que la décision d’effectuer un assouplissement est basée sur des normes internationales établies et après une étude scientifique du sujet et que ce type de mise en conformité permet à Taiwan d’avoir droit à la parole à l’international : « En société, toute personne qui veut entamer une négociation doit avoir une certaine position. D’où vient cette position ? Elle vient du respect mutuel et des bases scientifiques. S’il n’est même pas possible de parvenir à un tel respect, comment la position de Taiwan peut s’élever ? C’est avec cette position relative à l’international que Taiwan pourra mener de nombreuses négociations. »

Chen Shih-chung a également expliqué dans le détail les points d’attention apportés à l’assouplissement de ces mesures avec, parmi d’autres spécifications, une demande de marquage claire concernant la provenance d’une viande sur les emballages.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus