La diplomatie condamne la répression politique au sein de BirdLife International

  • 16-09-2020
  • La Rédaction
Joan Ou, porte-parole du ministère des Affaires étrangères (photo, MOFA)

La Chinese Wild Bird Federation (CWBF), fédération taïwanaise de protection des oiseaux, a été expulsée de l’ONG BirdLife International après avoir refusé de signer un engagement promettant de ne jamais promouvoir l’indépendance de Taiwan.

Aujourd’hui, le ministère taiwanais des Affaires étrangères a condamné l’ONG, accusant cette dernière de plier devant la pression de Pékin. La porte-parole de la diplomatie Joanne Ou (歐江安) a précisé : « Le ministère des Affaires étrangères salue la résistance à toute épreuve de la fédération des oiseaux sauvages de Taiwan face à la pression pour défendre ses droits et la dignité de la nation. Il demandera à sa représentation à Cambridge, où siège BirdLife International, d’exprimer l’opposition de Taiwan et continuera d’apporter l’aide nécessaire à la fédération. »

Fondée en 1988, la CWBF s’est déjà vue obligée de modifier à trois reprises son appellation en anglais depuis son adhésion à BirdLife International en 1996.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus