La défense chinoise avertit Taiwan et les Etats-Unis qu’à jouer avec le feu on se brûle

  • 18-09-2020
  • La Rédaction
La Chine annonce des exercices militaires en réponse à l'arrivée à Taiwan d'un sous-secrétaire d'Etat américain (archive Weibo)

Au lendemain de l’arrivée du sous-secrétaire d’Etat américain Keith Krach à Taiwan, la Chine a annoncé la tenue d’exercices militaires en simulant des combats réels à compter de ce jour. Le porte-parole du ministère chinois de la Défense Ren Guoqiang (任國強) a déclaré que les exercices, dont il n'a divulgué aucun détail, se déroulaient près du détroit de Taiwan et impliquaient le commandement de la zone orientale de l'Armée populaire de libération.

Pour affirmer sa position, la Chine a dépêché 18 avions qui ont franchi la ligne de démarcation dans le Détroit de Taiwan ce matin. La formation était composée de deux bombardiers Xian H-6 et 16 chasseurs Shenyang : huit J-16, quatre J-11 et quatre J-10.

Ren Guoqiang a précisé que ces exercices relèvent d'une action raisonnable et nécessaire visant la situation actuelle dans le détroit de Taiwan afin de protéger la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Chine. Il a d’ailleurs déclaré que récemment, les autorités des États-Unis et du parti démocrate progressiste (DPP) avaient intensifié leur collusion, créant fréquemment des troubles. Il a averti que toute action visant à « essayer d’utiliser Taiwan pour contrôler la Chine » ou « compter sur les étrangers pour se développer », ne relevait que d’un vœu pieux ne menant qu’à une impasse, ajoutant que quiconque joue avec le feu finit par se brûler.

Le porte-parole du ministère chinois de la Défense a par ailleurs déclaré que l'Armée populaire de libération avait la volonté, la confiance et les capacités suffisantes pour contrecarrer tout acte séparatiste visant « l'indépendance de Taiwan. »

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus