Le porc américain remplit l’agenda de la première journée de la nouvelle session parlementaire

  • 18-09-2020
  • La Rédaction
Le porc américain contenant des résidus de ractopamine sera autorisé à l'importation à partir du 1er janvier 2021 (Image : CNA)

Le Parlement taiwanais a inauguré sa nouvelle session avec le sujet épineux de l’importation de la viande de porc américain contenant des traces de ractopamine et de celle de bœufs de plus de 30 mois.

Convoqué par les parlementaires, le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a présenté un rapport de 12 pages aux députés peu avant le début de la séance. Jang Chyi-lu (張其祿), responsable adjoint du groupe parlementaire du parti du peuple taiwanais, a mis l’accent sur l’attitude du gouvernement : « Si toutes les grandes politiques peuvent être prises sous forme d’ordre administratif en contournant le parlement, alors pourquoi le pays a-t-il besoin d’un parlement ? Le dossier du porc américain nous démontre que le parti au pouvoir est un parti qui refuse et qui n’a pas envie de communiquer, surtout avec l’opposition. »

Les députés de l’opposition ont exigé du gouvernement des mesures claires de contrôle du porc importé et la mise en place de lois protégeant les groupes et établissements sensibles aussi bien à la viande de porc américain contenant de la ractopamine qu’à la viande bovine de plus de 30 mois.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus