Forum interdétroit : Taiwan répond aux propos de Wang Yang

  • 21-09-2020
  • La Rédaction
Commission ministérielle des affaires continentales (photo RTI)

Alors que le forum interdétroit 2020 a commencé avec l’absence remarquée de son président Wang Yang (汪洋) pour la première fois, les messages enregistrés de ce dernier restaient très pessimistes et accusateurs envers Taiwan avec des formules telles que « certains essaient de séparer l’économie du reste des relations qui vont contre le courant de l’histoire, cela n’apportera rien de bon aux citoyens des deux rives » ou encore « l’indépendance de Taiwan mènera à une impasse, s’allier à l’Occident, n’apportera à Taiwan que des risques insurmontables. »

Ce lundi, le vice-président de la commission ministérielle des Affaires continentales, Chiu Chui-cheng (邱垂正) a répondu que le fait que Pékin déploie toutes sortes de menaces dans le but de forcer Taiwan à accepter son principe d’une seule Chine démontre son incapacité à gérer les différends politiques interdétroit de manière pragmatique. Selon Chiu Chui-cheng, c'est la principale raison de l’augmentation des tensions dans le détroit de Taiwan : « La Chine n’a de cesse d’intimider et de provoquer militairement Taiwan. Et les mesures de convergence sans réel contenu annoncées lors du forum interdétroit visant une unification interdétroit ne peuvent même pas être examinées par les Taiwanais. Le gouvernement taiwanais maintient fermement sa politique actuelle de statu quo et reste déterminé à défendre la souveraineté, la liberté et la démocratie du pays. La Chine doit se rendre à l’évidence de manière pragmatique que ses pressions militaires et ses actions qui visent à écarter Taiwan des coopérations internationales ne font que blesser les sentiments des Taiwanais. Cela ne fait qu’éloigner les deux pays l’un de l’autre, n’aidant en aucun cas à l’amélioration des relations interdétroit. »

Chiu Chui-cheng a également invité Pékin à ne pas faire d’erreur de jugement et à faire preuve de plus de retenue et réfléchir à sa responsabilité réelle dans l’état actuel des relations entre les deux rives.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus