L’ancien président Ma Ying-jeou appelle Pékin à reconnaître la « ligne médiane » et à cesser les provocations

  • 24-09-2020
  • La Rédaction
L'ancien président taïwanais Ma Ying-jeou (Image : CNA)

L’ancien président taïwanais Ma Ying-jeou (馬英九) a appelé la Chine à reconnaître et à respecter l’existence de la « ligne médiane », une ligne non officielle qui coupe en deux le détroit de Taïwan.

Suite à des incursions répétées d’avions militaires chinois au-delà de cette ligne et dans la zone d’identification de défense aérienne (ZIDA) taïwanaise, le porte-parole parole chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin a déclaré mardi que la ligne médiane n’existait pas et que Taïwan était une partie inaliénable du territoire chinois.

Sur son compte Facebook, Ma Ying-jeou a appelé Pékin à cesser immédiatement les tentatives d’intimidation au risque de heurter les sentiments de la population taïwanaise.

L’ancien président a fait remarquer que cette ligne invisible, qui n’a, du reste, jamais été reconnue par la Chine, avait néanmoins été en grande partie respectée pendant plusieurs décennies, lorsque les relations interdétroit étaient encore bonnes, ajoutant que ces relations étaient devenues tendues en raison du conflit entre la Chine et les Etats-Unis.

Ma Ying-jeou a ajouté que les deux côtés du détroit devaient faire preuve de sagesse et de sincérité, et éviter de s’irriter l’un l’autre, affirmant que puisqu’aucune des deux parties ne voulait la guerre, ces dernières devaient faire preuve de maîtrise de soi. Il a également précisé que cette ligne, était, selon lui, la base de la paix dans le détroit et que sa non reconnaissance ne ferait qu’éloigner davantage les populations des deux rives.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus