Les députés du DPP veulent sanctionner le brandissement du drapeau chinois

  • 02-10-2020
  • La Rédaction
Les drapeaux chihnois à Tainan dans le sud de Taiwan (Photo CNA)

Le député du parti au pouvoir Wang Ting-yu (王定宇) propose d’amender la loi sur la sécurité nationale dans le but de sanctionner toute propagande à caractère politique pour la Chine, Hong Kong, Macao ou les forces extérieures hostiles.

Pour toute violation, une sanction de 10 000 à 100 000 dollars taiwanais (soit de 294 à 2940 euros) serait ainsi encourue. Pour tout brandissement du drapeau national chinois ou tout déploiement des emblèmes des partis politiques ou de l’armée de ces forces hostiles, les sanctions iraient de 10 000 à 50 000 dollars taiwanais (de 294 à 1470 euros).

Selon le député Wang Ting-yu, certains internautes ont brandi le drapeau chinois devant la tour Taipei 101 tandis que d’autres personnes prônant la réunification avec la Chine ont agi de manière similaire. Son projet d’amendement de la loi sur la sécurité nationale vise ainsi à interdire l’utilisation du drapeau chinois dans un but politique à Taiwan. Il précise que si le drapeau taiwanais ne peut être utilisé en Chine, Taiwan devrait prévoir des sanctions claires contre l’utilisation politique du drapeau chinois.

Le projet d’amendement de la loi stipule que les Taiwanais ne doivent pas épouser de comportement de propagande pour le continent chinois, Hong Kong, Macao, les forces hostiles de l'étranger ou des personnes dépêchées par les pays concernés qui vont à l’encontre de l'identité nationale et qui agissent pour la politique d’unification chinoise.

Le député du parti au pouvoir estime que les actions chinoises qui visent à annexer Taiwan vont au-delà de la tolérance de la liberté d’expression d’un pays démocratique, d’où la nécessité de défendre la démocratie et la constitution de Taiwan par la loi.

Wang Ting-yu a précisé que son projet a déjà reçu la signature de soutien d’une trentaine de députés.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus