La Chine dévoile deux espions taiwanais de plus

  • 14-10-2020
  • La Rédaction
Commission ministérielle des affaires continentales (Illustration, RTI)

Dans le cadre de sa série d’émissions consacrée à l’espionnage mené par Taiwan à l’encontre de la Chine, la chaîne publique chinoise CCTV a évoqué hier deux nouveaux cas, celui de Tsai Chin-shu (蔡金樹) et de Shi Cheng-ping (施正屏). Ces deux partisants du parti KMT n’avaient donné signe de vie depuis 2018. En réalité, Tsai Chin-shu a été condamné en Chine à 4 ans de prison pour espionnage en juillet dernier. Les deux Taiwanais ont fait des aveux devant la caméra, exprimé leurs regrets et présenté leurs excuses. Pour rappel, les cas de deux autres Taiwanais, Lee Meng-chu (李孟居) et Cheng Yu-chin (鄭宇欽), avaient été précédemment dévoilés de la même manière sur CCTV.

Selon les autorités taiwanaises, ces soi-disant faits d’espionnage ont été montés de toutes pièces par les autorités chinoises dans un but de propagande et font partie des tentatives d’intimidation de Pékin visant la population taiwanaise. La Commission ministérielle des affaires continentales a réagi via son vice président Chiu Chui-cheng (邱垂正) : « Nous condamnons les tentatives grossières de Pékin consistant à perturber et à semer la peur au sein de la société taiwanaise. La Commission demande de cesser immédiatement ces manipulations malveillantes. Nous rappelons également à nos citoyens les risques qui existent dans les échanges interdétroit. » La Commission a affirmé que le soi-disant cas d’espionnage ne concernait que la collecte d’informations non confidentielles pour but d’études.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus