Taïwan déplore la réélection de la Chine au Conseil des droits de l’homme de l’ONU

  • 15-10-2020
  • La Rédaction
Droits de l’homme à l’ONU (Photo du site de l'ONU)

Le ministère taïwanais des Affaires étrangères a critiqué la réélection de la Chine au sein du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

La porte-parole de la diplomatie Joanne Ou (歐江安) a déclaré aujourd’hui que les violations répétées des droits de l’homme en Chine disqualifiaient cette dernière pour prétendre à une position de premier plan sur de telles questions. Joanne Ou a également rappelé que depuis le début du mois de septembre, sept rapporteurs spéciaux des Nations unies avaient signé une lettre conjointe exprimant leurs inquiétudes concernant la nouvelle loi de sécurité nationale appliquée à Hong Kong : « Le ministère des Affaires étrangères appelle également les Etats membres de l’ONU et la communauté internationale à prêter une attention toute particulière aux actions du gouvernement chinois au sein du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, et à ne pas permettre que les valeurs universelles des droits de l’homme soient encore bafouées parce que la Chine est membre de ce Conseil. »

Joanne Ou a encore précisé que 321 groupes de défense des droits de l’homme avaient envoyé une lettre conjointe aux responsables de l’ONU, et notamment à son Secrétaire général, demandant un mécanisme de surveillance de la situation des droits de l’homme en Chine.

 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus