Publication du rapport final sur le déraillement du Puyuma

  • 19-10-2020
  • La Rédaction
Déraillement du train Puyuma à Taiwan (archives CNA)

Le 21 octobre 2018, le déraillement du train Puyuma à Yilan a provoqué 18 morts et 288 blessés et dont trois personnes ont été condamnées pour homicide involontaire en 2019. Dans les premiers rapports sur l’incident publié en 2019, une part de responsabilité a été quand même attribuée à la société japonaise Sumitomo, constructeur des trains Puyumas pour sa responsabilité dans le défaut de conception du compresseur principal d’air et du dysfonctionnement du système ATP, la protection automatique du train. D’autre part la société est également accusée de son manquement dans la formation du personnel que ce soit les personnels à bord ou dans les stations sur les dispositifs d’urgence et de communication puisque le dysfonctionnement de deux compresseurs du système ATP constaté par un technicien n’a pas été communiqué au conducteur du train.

Le rapport final, paru ce lundi et remis par la commission nationale de sécurité du transport (TTSB), fait état de 27 recommandations d’amélioration de la sécurité, 18 concernant la société taiwanaise des chemins de fer et concernant la société Sumitomo (constructeur des trains Puyuma), le bureau des chemins de fer et le ministère des Transports.

Alors que la TTSB avait rendu un premier rapport complet en avril, celui-ci se concentrait principalement sur les « données factuelles » récoltées au court de l’investigation.

Le rapport remis ce lundi est beaucoup plus extensif et traite principalement des problèmes externes à la faille mécanique du train mettant en cause la responsabilité de chaque partie.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus