Taiwan doit protéger ses ressources des bateaux chinois extracteurs de sables et graviers

  • 26-10-2020
  • La Rédaction
Photo vue d'avion des bateaux dragueurs de sable chinois à Matsu (photo CNA)

Récemment nous avons beaucoup parlé des menaces militaires interdétroit envers le territoire taiwanais. Cependant ce n’est pas le seul terrain sur lequel la Chine menace Taiwan. L’été dernier, Taiwan annonçait la modification de la loi sur les pratiques illégales de bateaux chinois se rendant sur le territoire taiwanais pour draguer les fonds marins et y récupérer des ressources telles que les sables et graviers. Cette modification consistait à alourdir les peines encourues. Récemment, certains habitants de l’île de Matsu ont indiqué sur leurs réseaux sociaux que Matsu est quasiment entourés de flottes de bateaux chinois illégaux. Les garde-côtes de Matsu ont récemment affrété un navire supplémentaire dans les eaux concernées.

Le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a annoncé la fermeté de Taiwan envers ces actes et assuré que les pirates de sable sont punis justement : « Concernant les actes d’extraction illégale de sables ou graviers effectués par les bateaux de dragage chinois, les navires ont tous été saisis et mis en vente aux enchères. Concernant l’équipage, tout a été traité conformément aux réglements en vigueur. Nous préservons la sécurité nationale en restant imperméable à ces pratiques, que les Taiwanais se rassurent. »

Les bateaux chinois avec leur activités illégales, en plus de prendre les ressources minérales du territoire taiwanais, détruisent sans aucune mesure les fonds et l’écosystème marin taiwanais mieux préservés que ceux du territoire chinois.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus