De grands navires à Matsu pour lutter contre l’extraction illégale de granulat

  • 28-10-2020
  • La Rédaction
Un sablier chinois opérant illégalement dans les eaux taiwanaises (photo, garde-côtes)

Depuis des semaines, les sabliers chinois se multiplient au large de l’archipel  taiwanais de Matsu, situé tout près de la côte sud-est du continent chinois. Leur présence constitue une menace pour l’écologie marine mais aussi pour la sécurité de ces petites îles éloignées de l’île principale de Taiwan. La Commission ministérielle des affaires océaniques entend renforcer les patrouilles dans les zones en question.

Le président de la commission Lee Chung-wei (李仲威) a précisé : « Nous envisageons d’y déployer des navires de grand tonnage afin de prolonger la durée des opérations et de renforcer la capacité de réaction. Nous avons demandé aux garde-côtes d’ajuster leur plan de déploiement. Ces derniers ont ainsi envoyé un navire de 1 000 tonnes avant-hier. Ces grands navires mènent les expulsions des sabliers clandestins en coopérant avec les autorités locales. »

Par ailleurs, la commission discute avec les autorités de Matsu pour construire un quai à eaux profondes à la disposition exclusive des navires des garde-côtes, afin de permettre le stationnement permanant de ces navires dans l’archipel.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus