Le directeur du renseignement se veut rassurant sur la question d’un éventuel conflit interdétroit

  • 29-10-2020
  • La Rédaction
Chiu Kuo-cheng (邱國正), directeur du Bureau de la sécurité nationale (Image : RTI)

Ces dernières semaines, plusieurs observateurs des relations interdétroit ont déclaré qu’un conflit pourrait éclater dans le détroit, et que l’invasion de Taïwan par la Chine pourrait même être imminente. L’ancien vice-président de la Commission ministérielle des affaires continentales Chao Chien-min (趙建民) a ainsi déclaré il y a quelques jours que la situation interdétroit était la plus grave jamais observée depuis 40 ans, évoquant un « état de quasi-guerre ».

Chiu Kuo-cheng (邱國正), directeur du Bureau de la sécurité nationale (service de renseignement de Taïwan) s’est exprimé aujourd’hui lors d’une session questions-réponses au Yuan législatif. Chiu Kuo-cheng a reconnu que la situation actuelle dans le détroit était assez tendue, mais a appelé la population à ne pas s’inquiéter outre-mesure : « En effet, la situation actuelle dans le détroit de Taïwan est assez tendue, tout le monde peut le constater. L’armée ou les services de renseignement doivent observer la situation avec beaucoup d’attention. Mais la population ne doit pas s’inquiéter. A la moindre action, nous continuerons d’être aux aguets à travers tous les moyens possibles. Nous veillerons rigoureusement à ce qu’il n’y ait pas d’élément déclencheur. »

Chiu Kuo-cheng a également précisé que les résultats de l’élection présidentielle américaine pourraient effectivement avoir certaines implications sur les relations taiwano-américaines ou interdétroit, mais a refusé de donner des prédictions ou de détailler la nature de ces éventuelles conséquences.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus