:::

Le prêtre italien Alberto Papa décède après 46 ans de service auprès des communautés aborigènes de Taïwan

  • 05-11-2020
  • La Rédaction
Le prêtre italien Alberto Papa décède après 46 ans de service auprès des communautés aborigènes de Taïwan
Eglise dans l'arondissement rural de Fuhsing (Image : Wikimedia Commons - lienyuan lee)

Un prêtre catholique italien qui a consacré 46 ans de sa vie aux communautés aborigènes de Taïwan est décédé la semaine dernière et a été enterré mardi dans sa ville natale de Bari. L’annonce de la mort du prêtre, âgé de 85 ans, a été faite par l’ambassade de Taiwan au  Vatican.

Le père Alberto Papa était venu à Taïwan pour la première fois en 1963 à l’âge de 27 ans. Il a servi dans l’arrondissement rural de Fuhsing, dans la supermunicipalité de Taoyuan, auprès de la communauté Atayal.

Tout à fait à l’aise aussi bien en chinois qu’en langue Atayal, il avait même traduit la Bible en Atayal et rédigé plusieurs textes, transcrivant cette langue aborigène en alphabet latin. Alberto Papa avait à cœur de préserver la culture et les traditions de ce groupe aborigène dont les jeunes générations tendent à ne parler plus qu’exclusivement le mandarin au détriment de leur langue d’origine.

Pendant son service dans cette partie reculée de l’île, il avait également engagé un docteur pour proposer des consultations à cette communauté, et ouvert une pharmacie pour y faciliter l’accès aux traitements, pharmacie qui est plus tard devenue une clinique.
Après 46 ans de bons et loyaux services, il était retourné en Italie en 2009 pour prendre sa retraite, mais était ensuite revenu de 2010 à 2016 pour continuer à étudier la langue et la culture Atayal. Il était ensuite rentré une dernière fois en Italie en 2016, avant d’y décéder le 31 octobre.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus