:::

60% des Taiwanais croient encore au châtiment corporel

  • 16-11-2020
  • La Rédaction
60% des Taiwanais croient encore au châtiment corporel
maltraitement (photo pixabay)

La fondation taiwanaise Child Welfare League Foundation a publié ce lundi son sondage sur les châtiments corporels à Taiwan. D’après les réponses des Taiwanais interrogés, 87% d’entre eux auraient déjà fait l’expérience d’un système éducatif parental impliquant des violences physiques ou verbales. Parmi les personnes interrogées, 40% croient que ces violences sont une étape nécessaire à l’éducation d’un enfant et 60% désapprouvent l’éducation sans châtiment corporel.

Dans le détail, ce sondage a été effectué auprès de Taiwanais agés de plus de 18 ans et 87% des interrogés ont avoué avoir reçu des violences étant enfants, 60% avouent avoir déjà eu des rougeurs, des bleus alors que 50% ont eu à subir des punitions physiques comme se mettre à genoux ou faire la chaise. Parmi eux il y a également 43% qui ont déclaré avoir déjà subit des injures et des intimidations de la part de leurs parents.

D’autre part 72% des Taiwanais qui ont déjà fait l’expérience continuent à penser à ces châtiments de manière répétées une fois adultes, 32% indiquent ressentir une vive émotion en y repensant alors que 26% en font des cauchemars. D’autre part 26% des personnes ayant subi des châtiments corporels disent avoir de mauvaises relations avec leur famille et 14% disent ne pas pouvoir pardonner.

L’étude révèle également que le sentiment d’inutilité chez les Taiwanais ayant subi de violents châtiments corporels est plus important que chez les autres mais aussi que les termes « châtiments corporels » n’étaient pas du tout compris de la même manière d’un Taiwanais à l’autre.

La fondation a invité les Taiwanais a prendre en considération les séquelles mentales traumatiques des enfants lorsqu’ils envisagent de les « discipliner ».

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus