La communauté transgenre proteste contre l’obligation d’une opération préalable au changement d’état civil

  • 20-11-2020
  • La Rédaction
Changement d'état civil pour les transgenres, toujours très difficile à Taiwan ( photo CNA)

En cette journée internationale du souvenir trans commémorée le 20 novembre, l’Alliance de Taiwan pour la promotion des droits de partenariat civil (TAPCPR) a déclaré qu’elle pourrait intenter un procès administratif si la chirurgie de réattribution sexuelle reste une condition préalable obligatoire au changement d’état civil.

Selon la TAPCPR, pour changer son état civil, l’intéressé doit actuellement fournir deux certificats délivrés par des psychiatres et un certificat d’achèvement d’une chirurgie de réattribution sexuelle. Lisbeth Wu qui a de nouveau tenté de changer son état civil aujourd’hui accuse l’ordre administratif en place : « Si vous voulez chercher un emploi sans dévoiler votre vie privée auprès d’une entreprise pour éviter les discriminations, le changement d’état civil est obligatoire. Néanmoins, pour pouvoir changer d’état civil, il faut obligatoirement avoir subi une opération chirurgicale qui coûte 700 000 à 800 000 dollars taiwanais (NDLR : 20730 à 23670 euros environ). Comment peut-on obtenir cette somme ? Si vous voulez de l’argent, il vous faut un travail. Pour éviter les discriminations, il faut changer d’état civil. Pour changer d’état civil, il faut se faire opérer. C’est un cercle vicieux. »

L’avocat de l’Alliance de Taiwan pour la promotion des droits de partenariat civil a précisé qu’il portera d’abord une réclamation de refus de changement d’état civil. Si cette réclamation est rejetée, l’alliance intentera un procès administratif. L’alliance est prête à poursuivre ce dossier jusqu’au tribunal administratif suprême sachant qu’une demande d’interprétation de la constitution représente un dernier recours.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus