Une fuite de données révèle la présence de membres du PCC dans des entreprises taiwanaises

  • 17-12-2020
  • La Rédaction
Une fuite de données révèle la présence de membres du PCC dans des entreprises taiwanaises (Image : Nicolas Picard/Unsplash)

L’Alliance interparlementaire sur la Chine (IPAC) a pu avoir accès, en septembre 2020, à une liste d’1,95 million de membres du Parti communiste chinois (PCC), une liste extraite d’un serveur de Shanghai obtenue par un opposant chinois en 2016.

L’IPAC a pu confirmer la source et la véracite des informations, et a ensuite transféré la liste à un consortium de médias internationaux pour enquêter.

La liste montre que des membres du PCC travaillaient, du moins au moment de la fuite, dans des entreprises et des institutions étrangères dans le secteur de l’industrie et dans le domaine académique, politique et diplomatique, et notamment dans au moins 10 consulats étrangers à Shanghai selon The Australian.

RFI a également rapporté que plusieurs grandes entreprises taiwanaises étaient concernées, et notamment Formosa Plastic Group, qui compte 25 membres du PCC dans sa branche au Vietnam, et le groupe Delta Electronics, avec 225 membres du PCC en son sein.

Un chercheur de l’Academia Sinica a observé que depuis 2012 et l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, le gouvernement chinois demandait aux entreprises taiwanaises de participer davantage à la formation d’un groupe du PCC au sein des entreprises, précisant que cette fuite venait confirmer cette information.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus