:::

Le pilote néo-zélandais atteint du Covid-19 sera puni pour non-respect des réglementations

  • 21-12-2020
  • La Rédaction
Le pilote néo-zélandais atteint du Covid-19 sera puni pour non-respect des réglementations
Illustration pilotes (photo pixabay)

Le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) a annoncé le 18 décembre dernier la confirmation d’un cas d’une pilote taiwanaise. Deux jours plus tard, deux pilotes étrangers qui avaient partagé le même vol ont été testés positifs au Covid-19 dont un Néo-Zélandais et un Japonais. Après vérification, il s’avère que le pilote Néo-Zélandais dans la soixantaine, atteint du covid-19, s’est rendu dans des lieux publics après avoir observé une quarantaine de 3 jours et pendant la période d’auto-surveillance de santé. Non seulement il n’aurait pas suivi les règles en vigueur concernant les pilotes mais il aurait également créé un foyer de contamination avec deux autres pilotes.

Les 3 pilotes ont partagé un vol entre Taiwan et les Etats-Unis le 12 décembre dernier et le pilote néo-zélandais ne trouvait pas nécessaire de porter un masque lors de son voyage alors qu’il toussait. Les deux autres pilotes portaient eux des masques.

Le CECC avait indiqué qu’il était très difficile de retracer le parcours du pilote car il n’avait pas l’habitude d’enregistrer les lieux où il se rendait.
Il y a actuellement 89 cas contacts répertoriés par les autorités sanitaires taiwanais, 54 sont actuellement dépistés, 19 sont revenus négatifs et deux positifs (les deux co-pilotes), tandis que le reste des cas contacts sont encore en dépistage.

En plus d’une demande aux compagnies aériennes, se rendant ou partant de Taiwan, de renforcer et de durcir les règlementations pour les équipages et les pilotes d’avion, ce lundi le commandant en chef du CECC et ministre de la Santé Chen Shih-chung (陳時中) a annoncé que des sanctions seront appliquées : « Nous sommes en train de vérifier si les règles ont bien été suivies. Manifestement, ne pas porter un masque en ayant des symptômes dans un vol est une grave erreur. Nous y appliquerons une sanction. Deuxièmement, lors de son auto-surveillance de santé à domicile, nous enquêtons pour déterminer s’il portait bien un masque et s’il a bien évité également les endroits publics, Sur ce point l’enquête est encore en cours. Mais s’il ne portait pas de masque et s’est rendu dans des lieux publics pendant sa période de surveillance de santé à domicile, nous le sanctionnerons. »

Chen Shih-chung a ajouté que la prolongation de la période de quarantaine pour les pilotes est encore en discussion, mais il est certain que ce sera plus sévère. 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus