:::

Levée des restrictions américaines : les officiels taiwanais ravis mais lucides

  • 11-01-2021
  • La Rédaction
Levée des restrictions américaines : les officiels taiwanais ravis mais lucides
Relations américano-taiwanaises (Reuters)

Ce samedi, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé la levée des restrictions américaines dans les relations américano-taiwanaises alors que depuis 1979, le gouvernement américain avait interrompu toute relation diplomatique et officielle. Les événements récents et l’escalade vers des relations diplomatiques de plus en plus hostiles entre la Chine et les Etats-Unis ont mené à la déclaration, ce weekend, du secrétaire d’Etat américain de la levée de ces restrictions imposées au fil des ans aux responsables américains dans leurs contacts avec Taïwan.

Bien que dans le fond la levée des restrictions ne signifie pas l’officialisation des relations, et qu’aucun détail sur la signification de cette déclaration n’a été donné dans le discours du chef de la diplomatie américaine, la déclaration de Pompeo paraissant comme principalement symbolique, a été accueillie très positivement par le gouvernement taïwanais.

Ce dimanche, c’est le Premier ministre taiwanais, Su Tseng-chang (蘇貞昌), qui réagissait à l’annonce américaine avec une vision économique de l’amélioration récente des relations taiwanaises : «Ces dernières années les relations américano-taiwanaises ont nettement progressé. Les échanges commerciaux ont atteint 2430 milliards de dollars taiwanais en 2018. Nous travaillons ensemble afin de préserver la paix et la stabilité régionales et nos deux pays ont en commun les valeurs de respect de liberté et de la démocratie, nous interagirons encore plus activement à l’avenir. »

Ce lundi, c’est le ministre des Affaires étrangères, Joseph Wu (吳釗燮), qui s’est exprimé sur le sujet en déclarant qu’il reste certain de l’influence des efforts taiwanais ces dernières années dans le développement des relations internationales.

Le parti d’opposition, le Kuomintang, a également accueilli cette nouvelle de manière positive mais reste perplexe concernant l’évolution de ces relations après l’arrivée du nouveau président américain Joe Biden. Le Kuomintang exhorte le parti au pouvoir à être pragmatique dans ses relations internationales pour ne pas devenir un pion entre les Etats-Unis et la Chine.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus