:::

Des membres du congrès américain appellent à l'abolition de la politique d'une seule Chine et à établir des relations diplomatiques avec Taïwan

  • 02-03-2021
  • La Rédaction
Des membres du congrès américain appellent à l'abolition de la politique d'une seule Chine et à établir des relations diplomatiques avec Taïwan
Relations Taïwan Etats-Unis (Reuters)

Les membres du congrès américain Tom Tiffany et Scott Perry ont présenté une résolution le 26 février, appelant les États-Unis à abandonner la politique dépassée de la Chine unique et à reconnaître le fait objectif que Taiwan est un pays indépendant, non gouverné par la République populaire de Chine et pas une partie du territoire chinois.

Le ministre des Affaires étrangères, Joseph Wu, a commenté cet acte en répondant à une question d’une députée taïwanaise sur le fait que cette résolution représente un défi au gouvernement Biden : « Les départements du gouvernement et du Congrès des États-Unis soutiennent Taiwan à des niveaux différents, mais les départements administratifs concernés ont souligné et promis à plusieurs reprises que le soutien des États-Unis à Taiwan est solide comme un roc, et cette attitude n'a pas changé. »

La résolution stipule que l'île principale et les îles périphériques de Taïwan n'ont jamais été sous la juridiction ou la gouvernance du parti communiste chinois, mais que Pékin a continué à revendiquer illégalement la souveraineté de Taïwan. La résolution ajoute que le gouvernement chinois a mis en œuvre la politique dite d'une seule Chine et a empêché Taïwan de participer à des activités institutions internationales telles que les Nations unies, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ou encore les jeux olympiques.

La résolution souligne que la politique de la Chine unique ne profite pas aux populations des États-Unis et de Taïwan, et qu’elle ne peut pas refléter le fait évident que Taïwan est un pays souverain indépendant depuis plus de 70 ans. La résolution appelle le président américain à reconnaître la légitimité du gouvernement démocratiquement élu de Taïwan, à normaliser les relations diplomatiques entre les États-Unis et Taïwan et à permettre aux deux pays d'établir des ambassades.

Une fois la résolution commune adoptée par les deux chambres du Congrès, elle ne sera pas soumise au président de la République pour signature, elle ne revêt aucun effet juridique et ne représente que la position du congrès.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus