:::

Les groupes de protection animale dénoncent la diabolisation des espèces introduites

  • 03-03-2021
  • La Rédaction
Les groupes de protection animale dénoncent la diabolisation des espèces introduites
Les iguanes verts menacent l'équilibre écologique taiwanais (photo fournie par la commission ministérielle de l'Agriculture)

Dans le but d’endiguer la prolifération des iguanes verts, le gouvernement a lancé une campagne d’incitation à la chasse des reptiles en question. Or, parfois ces chasses sont menées de manière barbare. Des violences qui peuvent sembler être justifiées, expliquent ces groupes, par le fait que les iguanes verts menacent sérieusement la survie de certaines espèces indigènes.

Aujourd’hui, la députée Lin Shu-fen (林淑芬) du Parti démocrate progressiste et le groupe Environment & Animal Society of Taiwan ont tenu une conférence de presse pour dénoncer la diabolisation des espèces introduites. Nous écoutons tout de suite les précisions de Chen Yu-min (陳玉敏), vice-présidente du groupe : « Qui peut procéder à la chasse ? Et avec quels outils ? Quels sont les moyens appropriés pour mettre à mort les iguanes verts capturés ? Peut-on consommer par la suite ces reptiles ? Nous savons que la pandémie de Covid-19 est étroitement liée à la consommation d’animaux sauvages. Comment le gouvernement se permet-il de fermer les yeux sur la consommation de cette viande ? »

La députée a reconnu la nécessité de la suppression des espèces étrangères relâchées à la légère dans la nature, dans la mesure où la chasse est pratiquée dans le respect des animaux. Elle a appelé le gouvernement à établir une règlementation pour gérer la suppression. Par ailleurs, elle a demandé aux autorités de renforcer leur contrôle sur le commerce d’animaux de compagnie afin de contenir à la source la propagation d’espèces introduites dans la nature.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus