La Chine demande à Taïwan de ne pas tomber dans la confrontation populiste

  • 04-03-2021
  • La Rédaction
Le président du KMT Johnny Chiang (photo CNA)

Récemment, dans une interview accordée à Reuters, le président du parti Kuomintang Johnny Chiang (江啟臣) a indiqué que la Chine représentait la principale menace pour Taïwan et que la politique chinoise « un pays, deux systèmes » n’avait aucun marché à Taïwan. Il a d’ailleurs précisé que les Taïwanais s’inspiraient beaucoup des troubles récents rencontrés par les Hongkongais dans leur aspiration pour la liberté. Les Taïwanais ne sont pas prêts à abandonner leur mode de vie actuel.

Pour répondre aux questions des médias, la porte-parole du bureau chinois des affaires taïwanaises Zhu Fenglian (朱鳳蓮) a appelé les partis politiques et les personnes concernées de l’île à faire la distinction du bien du mal et à ne pas tomber dans une confrontation populiste irrationnelle. Zhu Fenglian indique d’ailleurs que ce n’est qu’en freinant résolument la conspiration séparatiste de l’indépendance de Taïwan qu’il était possible de maintenir la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus