:::

Enquête sur la fuite des cerveaux dans le secteur des semi-conducteurs

  • 10-03-2021
  • La Rédaction
Enquête sur la fuite des cerveaux dans le secteur des semi-conducteurs
Semi-conducteurs (image froter)

Deux sociétés, Wisecore Technology et IC Link, sont soupçonnées d’avoir collaboré avec des producteurs chinois de puces électroniques afin de trouver pour ces derniers des spécialistes taiwanais du secteur.

Wisecore Technology est une firme taïwanaise fondée en 2018 alors que IC Link, créée en 2017 et enregistrée formellement aux Seychelles, pays situé au nord de Madagascar. Les enquêteurs ont mené hier des perquisitions à sept endroits et convoqué 19 personnes pour des audiences. Selon les médias taïwanais, les deux sociétés auraient réussi à convaincre, ces trois dernières années, plusieurs centaines de Taïwanais de travailler pour des entreprises chinoises en leur promettant un salaire deux fois plus important que ce qu’ils touchaient à Taiwan.

Il s’agit notamment des designeurs de circuit intégré (CI). Notons que l’augmentation des demandes de puces électroniques de plus en plus sophistiquées depuis quelques années a entraîné la pénurie d’experts dans ce domaine et donné lieu à une course de recrutement de talents. Les designeurs taïwanais sont très sollicités en Chine, non seulement pour leur niveau professionnel, mais aussi du fait qu’ils parlent chinois, affectant ainsi l’industrie taïwanaise. 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus