:::

Une bulle touristique restreinte approuvée entre Taïwan et les Palaos

  • 17-03-2021
  • La Rédaction
Une bulle touristique restreinte approuvée entre Taïwan et les Palaos
Illustration archives promotion du tourisme au Palaos avec la compagnie aérienne (Photo Facebook Palau Pacific Airway)

Le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC), le ministère des Affaires étrangères et le ministère des Transports ont tenu aujourd’hui une conférence de presse conjointe pour annoncer l’approbation de la « bulle touristique partielle » avec les Palaos.

Selon les mesures sanitaires établies pour cette réouverture réciproque, les visites seront limitées à des groupes et à une durée maximale de huit jours. Tout Taïwanais partant pour le pays dans le Pacifique du Sud devra se soumettre à un test PCR à l’aéroport avant leur départ et aucun dépistage ne sera effectué à leur arrivée sur le sol paluan. Néanmoins, tout le long de leur visite, les voyageurs devront strictement rester en groupe et ne pourront pas entrer en contact avec les habitants locaux.

Voici les précisions de Chen Shih-chung (陳時中), responsable du CECC :  « Nous avons fait comprendre aux Palaos que les dépistages rapides faits à l’arrivée risqueraient beaucoup de donner de faux résultats et de générer ainsi des dépenses inutiles du gouvernement paluan, mais aussi de créer une injustice pour les visiteurs taïwanais. Nous avons garanti la fiabilité de nos tests juste avant le départ, ce qui nous a permis de mettre en place le "couloir vert", qui obligera que toutes les activités des touristes soient menées en groupe. »

A leur retour à Taïwan, les voyageurs n’auront pas à être placés en isolement. Toutefois, ils devront observer une auto-surveillance à deux étapes ; la première plus stricte pendant cinq jours, suivie d’une autre relativement souple pendant neuf jours. Pour être éligible à la « bulle touristique », le candidat doit répondre aux conditions suivantes : ne pas avoir voyagé à l’étranger durant les six derniers mois, ne pas avoir été testé positif au Covid-19 au cours des trois derniers mois, et ne pas avoir fait l’objet d’une quarantaine, d’une auto-surveillance sanitaire liée au Covid-19 durant les deux derniers mois.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus