Déraillement du Taroko 408 : le CECC explique les conditions de venue des familles des victimes depuis l’étranger

  • 05-04-2021
  • La Rédaction
Arrivée de deux familles des victimes du déraillement du train Taroko 408 le lundi 5 avril 2021 (photo CNA)

Alors que les équipes de sauvetage ont laissé place aux équipes de voiries pour l’opération de dégagement de la voie et de l’extraction du train accidenté qui est encore en cours, la question s’est vite posée ce weekend concernant les mesures sanitaires des familles des victimes venant de l’étranger. Le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) a expliqué ce dimanche les conditions qui seront mises en place pour les familles des victimes. Ces dernières seront exemptées de fournir les résultats d’un dépistage au Covid-19 effectués 72h avant leur arrivée à Taiwan mais devront néanmoins remplir le formulaire sanitaire du visiteur et préciser les détails de leur venue à Taiwan ou encore de la compagnie aérienne empruntée. Par ailleurs, au départ, chacun des membres des familles devront également télécharger individuellement l’application d’inspection épidémique d’entrée sur le territoire à partir de leur téléphone portable et il leur est prié de contacter en amont les autorités locales pour arranger leur lieu de quarantaine.

A leur arrivée, les familles devront activer leur portable et y intégrer une carte SIM taiwanaise afin de se rendre joignable dès que possible. Les personnes qui sont ne présenteront aucun symptôme pourront alors monter dans les taxis de prévention épidémique qui les conduira à l’hôpital général de Taoyuan pour y effectuer leur dépistage avant d’être conduit avec un véhicule dédié à leur destination. Ceux qui ont des symptômes seront conduits dans les centres de quarantaine et seront accompagnés également à leur lieu de résidence à partir du moment où ils auront deux dépistages négatifs.

Les personnes qui ont effectué un isolement à domicile ou un dépistage du jour zéro ou quatrième jour de leur arrivée peuvent demander à l'unité sanitaire locale d'organiser une visite ou des funérailles dans les 2 jours suivant la réception d'un rapport négatif. Les personnes qui ont passé leur dépistage après le 5e jour d'isolement ou de quarantaine à domicile peuvent demander à l'unité sanitaire locale d’organiser sous trois jours une visite ou des funérailles. Concernant les besoins de sorties supplémentaires, chaque demande devra faire l’objet les procédures précitées, cependant le nombre de fois n'est pas limité. Quant aux visites aux blessés, aux cérémonies funéraires ou aux services funèbres, la règle est d'une visite par jour limitée à quatre heures en journée.

Le centre de commandement indique également que le coût des examens médicaux, y compris les frais d'inscription et les frais de traitement médical, sera pris en charge par le CECC.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus