Déraillement du Taroko 408 : les députés respectent une minute de silence

  • 06-04-2021
  • La Rédaction
Déraillement du Taroko 408 : les députés respectent une minute de silence
Accident du Taroko 408 (Photo CNA)


Aujourd’hui au Yuan législatif, l’ensemble des députés ont respecté une minute de silence en hommage aux victimes de l’accident du Taroko 408.

Le principal parti d’opposition, le Kuomintang, s'est interrogé sur les actions du gouvernement suite à l'accident du Puyuma dans le comté de Yilan en 2018, faisant 18 morts et près de 300 blessés. La présidente Tsai Ing-Wen (蔡英文) et le Yuan exécutif avaient alors mis en place un comité ad hoc dirigé par le Premier ministre de l'époque, Lai Ching-te (賴清德) pour examiner les mesures de sécurité de TRA dans le but de prévenir une situation similaire. Le comité a été dissoute après l’accomplissement de sa mission.

Le Kuomintang a proposé que le Yuan législatif prenne une résolution demandant à Su Tseng-chang (蘇貞昌), au ministre des Transports Lin Chia-lung (林佳龍) et au directeur par intérim du Bureau des chemins de fer Chi Wen-jong (祈文中) d'assumer leurs responsabilités politiques et de démissionner immédiatement. Le parti du peuple taïwanais a également demandé au Yuan législatif de mettre immédiatement en place un « Comité d'examen de l'accident de Taroko » afin de clarifier la cause de l'accident et d'enquêter sur la responsabilité du personnel concerné.

Le parlement a décidé de ne pas adopter la proposition du Kuomintang. Concernant le comité d’examen de l’accident, le ministère des Transports est tenu de présenter dans un délai d'un mois le processus d’attribution des contrats et un plan d'amélioration des projets ferroviaires afin d'améliorer la sécurité de la construction ferroviaire.

Le dernier bilan du terrible accident du Taroko 408 est de 50 personnes décédées et de 216 blessés. 179 personnes sont sorties de l’hôpital et 35 sont toujours hospitalisées.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus