Le représentant taïwanais au Japon invité à un échange au sein du parti au pouvoir

  • 07-04-2021
  • La Rédaction
Frank Hsieh, représentant taïwanais au Japon (photo CNA)

Le Parti libéral-démocrate (PLD), parti au pouvoir au Japon, a invité hier le représentant taïwanais Frank Hsieh (謝長廷) à un échange d’opinions sur la situation régionale. Ce dernier a révélé plus tard que durant cette rencontre, il avait formulé son souhait de voir un renforcement de la coopération des pays démocrates en matière de défense dans le détroit de Taïwan tel qu’évoqué lors du sommet Etats-Unis-Japon en Alaska le 16 mars dernier. Frank Hsieh a précisé qu’il faudrait, lors du tête-à-tête entre le président américain Joe Biden et le Premier ministre japonais Yoshihide Suga prévu le 16 avril prochain, mettre en avant l’opposition à tout changement du statu quo dans le détroit par la force militaire.

Le représentant taïwanais a dénoncé les tentatives de Pékin visant à déstabiliser la situation régionale en profitant de la pandémie de Covid-19 et des incertitudes de la politique étrangère de la nouvelle administration américaine. Le diplomate taïwanais a mis le PLD en garde contre le fait que le Parti communiste chinois, « qui ne croit jamais en la paix, ni en la bienveillance, mise toujours sur la force militaire ». Frank Hsieh a, par ailleurs, souligné l’importance de la coopération internationale face au développement militaire chinois en raison du fait « qu’aucun pays, à l’exception des Etats-Unis, ne saurait résister seul aux agressions de la Chine ».

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus