Déraillement de Taroko 408 : la mauvaise manipulation du camion-grue se précise

  • 08-04-2021
  • La Rédaction
Reconstitution du lieu du déraillement du train Taroko 408 (Photo Comité de sécurité routière)

Après un premier interrogatoire du travailleur vietnamien clandestin dénommé « A Hao », le bureau des procureurs de Hualien a requis sa détention ce matin. D’après les preuves collectées par la police, A Hao serait arrivé sur le chantier non loin du lieu du déraillement le matin du 2 avril dans le même camion-grue que l’entrepreneur Lee Yi-hsiang (李義祥). Le camion-grue transportait des pneus usés destinés à la protection des bordures des chemins du chantier. Une fois les pneus déchargés, le camion-grue conduit par Lee Yi-hsiang aurait patiné avant de glisser hors du chantier pour terminer sa course dans les brousses et végétation du talus séparant le chantier de la voie ferrée. Pour tenter de remonter le camion-grue, une tractopelle aurait été utilisé mais en vain. Le camion-grue a continué de glisser et est directement tombé sur les rails.

Après un premier interrogatoire de A Hao qui est en situation illégale à Taïwan depuis environ 5 ans, la demande des procureurs qui avaient requis sa détention aux motifs de risque de fuite, de risque de collusion et de destruction de preuves a été acceptée.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus