Taïwan veut intégrer le groupe international de surveillance pour le projet de déversement des eaux de la centrale de Fukushima

  • 26-04-2021
  • La Rédaction
Taïwan veut intégrer le groupe international de surveillance pour le projet de déversement des eaux de la centrale de Fukushima
Manifestants contre le déversement des déchets radioactifs de Fukushima en Corée du Sud (AFP)

Aujourd’hui, lors d’une réunion au Parlement, le vice-ministre des Affaires étrangères Tien Chung-Kwang (田中光) a exprimé la volonté du gouvernement d’intégrer le groupe international qui surveillera le projet de déversement des eaux contaminées de la centrale de Fukushima. « Nous demandons à intégrer le groupe d’enquête de l’Agence internationale de l’énergie atomique. Nous espérons que le Japon nous invitera à rejoindre le groupe pour que nous puissions ainsi surveiller de près le déversement des eaux. »

Pour sa part, le vice-président de la Commission ministérielle des affaires océaniques Tsai Ching-piao (蔡清標) a annoncé devant les députés le projet de son institution de mettre en place un dispositif flottant de détection dans les eaux au nord de Taïwan. Voici ses précisions : « Il s’agit d’un système automatique de surveillance sur la radioactivité. Ce tout premier dispositif taïwanais en mer permettra de transmettre en temps réel les données collectées. Nous pourrons ainsi établir les données avant et après le déversement, mais aussi vérifier les résultats de nos calculs d’évaluation. »

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus