La commission de justice transitionnelle liste Tchang Kaï-chek parmi les responsables politiques des procès militaires

  • 04-05-2021
  • La Rédaction
Yang Tsui, présidente de la commission de la justice transitionnelle (Photo CNA)

La commission de justice transitionnelle dépendant du gouvernement a publié la liste des noms des décideurs ou responsables des organismes ayant exercé des procès militaires et des enquêtes politiques. La présidente de la commission Yang Tsui (楊翠) a indiqué qu’étant donné que plus d’une dizaine de milliers de citoyens avaient été privés de liberté ou perdu la vie en raison de « rebellion », les responsables des organismes impliqués devaient au moins assumer leur responsabilité politique et historique.

16 catégories de fonctions sont ainsi listées parmi lesquelles les rangs de chef de l’Etat, secrétaire général du palais présidentiel ou encore directeur du bureau de la sécurité nationale. Tchang Kaï-chek (蔣中正) et son fils Chiang Ching-kuo (蔣經國) sont listés dans la catégorie d’ancien chef de l’Etat.

La présidente de la commission de la justice transitionnelle a indiqué que les agents de la commission ont interrogé des anciens juges militaires, des agents de renseignements ou des informateurs afin de présenter le rôle et l’influence des dirigeants autoritaires à travers une compréhension du système oppressif.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus