:::

La première lecture de la modification du règlement tarifaire sur les vins pétillants tombe mal

  • 31-05-2021
  • La Rédaction
La première lecture de la modification du règlement tarifaire sur les vins pétillants tombe mal
illustration champagne à Taiwan (photo CNA)

Le débat sur la demande de modification des règles tarifaires d’importation concernant la baisse de la taxe sur le champagne et autres vins pétillants de 20% à 10% et proposée par la député du Parti Démocrate Progressiste (DPP), Lin Chu-yin (林楚茵), tombe mal en pleine période épidémique locale de Covid-19.

Alors que la demande a été faite au début du mois, la première lecture de demande d’amendement a été reportée ce lundi au Parlement lors d’une session extraordinaire. La député déplore cette organisation pour un tel sujet dans un communiqué publié ce dimanche.

Elle a rappelé dans ce communiqué que le parlement français avait soutenu cette démarche à Taiwan à 304 votes pour et 0 contre. Elle a également rappelé que la plupart des pays de la région n’appliquent pas de taxes sur ces produits, et que même la Chine n’impose qu’à hauteur de 14%. La demande concerne surtout une taxe d’importation qui n’est pas à niveau avec le reste de la catégorie des vins qui eux sont à hauteur de 10%

Selon le média UDN, l’importation des champagnes et vins pétillants reste anecdotique avec environ 500 000 bouteilles importées par an pour une valeur de 450 millions de dollars taiwanais (13,1 millions d’euros) en 2020. A titre comparatif, le marché des autres vins représente un volume annuel 60 fois plus important.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus