Niveau III de prévention maintenu jusqu’au 28 juin : des recherches génétiques poussées nécessaires sur le virus à Taiwan

  • 07-06-2021
  • La Rédaction
Niveau III de prévention maintenu jusqu’au 28 juin : des recherches génétiques poussées nécessaires sur le virus à Taiwan
prolongation du niveau III de prévention épidémique jusqu'au 28 juin 2021 (photo CECC)

Ce lundi, lors de la conférence de presse du Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC), le responsable du groupe d’experts, Chang Shan-chwen (張上淳), a répondu à une question sur la situation taiwanaise qui ne semblait pas correspondre au comportement du variant anglais (B.1.1.7). Selon lui, bien que la vitesse de propagation et la contagiosité soient similaires au variant, les circonstances des décès que ce soit la fulgurance de la maladie où le taux de mortalité, qui s’élève désormais à 2,49%, ne semblent pas correspondre aux données partagées par les chercheurs anglosaxons sur le sujet. C’est pour cette raison que Chang Shan-chwen a annoncé ce lundi qu’une enquête virologique plus approfondie sur le variant était en cours : « Nous demanderons au laboratoire de recherche Kunyang du CDC d’accélérer le dépistage génétique du virus pour obtenir plus rapidement le séquençage. Nous allons en discuter car nous nous inquiétons d’une situation particulière. »

En raison d’un manque de résultats probants, le Commandant en chef du CECC et ministre de la Santé, Chen Shih-chung (陳時中) a également annoncé l’extension du niveau III au 28 juin ainsi que l’extension de la fermeture des écoles jusqu’au 2 juillet, il partage son analyse : « Tout le monde peut voir les effets de nos mesures sur la transmission communautaire. Mais s’il faut déployer un effort encore plus important dans les communautés, j’ai peur que cela n’ait un impact trop important sur la société, donc nous avons décidé de maintenir nos mesures actuelles. »

Concernant les cas de Covid-19 décelés post-mortem, le CECC a expliqué qu’il existait encore beaucoup de situations de propagation communautaire dont les circonstances restent inconnues. Chen Shih-chung, explique que lorsque que ces « angles morts épidémiques » seront maîtrisés, la chaîne de propagation s’interrompra. La priorité actuelle est de développer les dépistages rapides à travers de nouvelles stations, le dépistage en entreprise et même le dépistage à domicile.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus