:::

Une étude de la NYCU prouve le lien entre pollution de l’air et contamination au Covid-19

  • 12-06-2021
  • La Rédaction
Une étude de la NYCU prouve le lien entre pollution de l’air et contamination au Covid-19
Chercheurs sur le projet (Photo: Université nationale Yang Ming Chiao Tung)

Une recherche scientifique menée à l'Université Nationale Yang Ming Chiao Tung (NYCU) confirme que la pollution de l’air favorise la capacité du Covid-19 à envahir les cellules humaines. Elle a été réalisée par Hsu Han-shui (許瀚水), directeur de l’institut des soins d’urgence et intensifs (IECCM) de la NYCU, l’étudiant en recherche Li Hsin-hsien (李欣烜) et Hung Shih-chieh (洪士杰), professeur à l’Institut du développement de nouveaux médiacments à l’Université de médecine chinoise (CMU). L’étude a été publiéé dans la revue « Particle and Fibre Toxicology » le 9 juin.

Les résultats obtenus à partir d’expérimentations animales démontrent que les particules en suspension 2,5 (PM 2,5) accélèrent l’activité de l’ACE 2 (enzyme de conversion de l'angiotensine 2) et de la TMPRSS2 (protéase transmembranaire à sérine 2), récepteurs permettant la pénétration du virus SARS-CoV-2 dans la cellule hôte.

Selon le directeur Hsu Han-shui, d'autres études ont déjà mis en évidence l’efficacité des stéroïdes pour lutter contre l’inflammation causée par l'interleukine 8 (IL-8). La nouveauté de cette étude est d’être la première à repérer le rapport avec la co-expression des récepteurs ACE 2 et TMPRSS2 à partir d’une méthode d'immunohistochimie.

Les chercheurs confirment dans leur rapport que l’inhibiteur enzymatique Repairixin est le traitement approprié. Ce dernier inhibe en effet l’IL-8 sécrété par les macrophages, permet de ralentir l’activité des virus-récepteurs et ainsi réduire le risque d’infection du Covid-19 ou de situation critique.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus