:::

Le festival L.E.V. présente une exposition sur l'artiste du multimédia Huang Hsin-chien (黃心健)

  • 20-07-2021
  • La Rédaction
Le festival L.E.V. présente une exposition sur l'artiste du multimédia Huang Hsin-chien (黃心健)
Exposition =de l'artiste taïwanais du multimédia Huang Hsin-chien (黃心健), photo ministère de la Culture

La première exposition solo en Europe de l'artiste taïwanais du multimédia Huang Hsin-chien (黃心健) sera présentée à la 15e édition du festival L.E.V. L'exposition est mise en place en collaboration avec le ministère de la Culture de Taïwan et le bureau économique et culturel de Taipei en Espagne.

LEV (Laboratorio de Electrónica Visual) est une plateforme de production, de promotion et d'expérimentation liée aux créations sonores électroniques, aux créations audiovisuelles et à l'art numérique. Les deux grands événements annuels de la plateforme sont LEV Festival, à Gijón, et LEV Matadero, à Madrid.

L'exposition Huang Hsin-chien : Un portal a la memoría (un portail vers la mémoire) est à visiter du 22 au 25 juillet. Le travail de l'artiste sera exposé à la Capilla del Palacio Revillagigedo avec trois œuvres emblématiques en réalité virtuelle. Deux d'entre-elles ont été co-créées avec Laurie Anderson.  La première, La camera insabbiata, lauréate du prix de la meilleure expérience VR au 74e festival du film de Venise, est une installation interactive VR où des tableaux noirs géants construisent un vaste espace virtuel. Selon les artistes, ces tableaux noirs représentent les souvenirs humains, qui peuvent être effacés mais ne disparaissent jamais complètement. La deuxième, To the Moon, est une installation VR qui utilise des images et des tropes de la mythologie grecque, de la littérature, de la science, des films de science-fiction spatiale et de la politique pour créer une nouvelle lune imaginaire et fabuleuse dans laquelle le spectateur est envoyée. La troisième œuvre qu'il a créé seul, est Bodyless. C'est une expérience VR surréaliste basée sur les souvenirs d'enfance du réalisateur pendant la période de la loi martiale à Taiwan dans les années 1970, lorsque les qualités humaines étaient simplifiées et quantifiées, avec peu de caractéristiques reconnues et mesurées par la classe dirigeante.

Cette exposition est également la plus grande exposition d'œuvres de Huang Hsin-chien en Europe jusqu'à présent, et c'est aussi la seule exposition d'œuvres de VR dans ce festival.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus