:::

L’Europe adopte un rapport soutenant un rapprochement politique avec Taiwan

  • 02-09-2021
  • La Rédaction
L’Europe adopte un rapport soutenant un rapprochement politique avec Taiwan
David McAllister, président de la commission des Affaires étrangères au Parlement européen (source Parlement européen / Thierry Roge)

La Commission des affaires étrangères du Parlement européen (AFET) a adopté le 1er septembre un rapport sur les relations politiques et la coopération entre l’Union européenne et Taiwan. Ce rapport exhorte l’Europe à resserrer ses liens avec Taiwan tout en mettant en garde contre les tensions incessantes autour du détroit de Taiwan.

Ce dossier prône un rapprochement politique entre l’Europe et Taiwan tout en respectant la politique d’une seule Chine.

Par ailleurs il rappelle également le rôle clé que joue Taiwan pour l’Union Européenne en tant que partenaire et allié démocratique au sein de la région Indo-Pacidique qui permet de maintenir un équilibre dans le cadre d’une intensification des rivalités entre les puissances présentes dans la région.

Dans ce cadre, la commission des affaires étrangères du Parlement européen invite l’Europe à réfléchir à un nouvel accord bilatéral d’investissement entre l’Europe et Taiwan (BIA). Cet accord est nécessaire compte tenu de la position stratégique de Taiwan dans les nouvelles technologies comme la 5G, mais aussi au niveau social et de la santé, sans oublier le rôle essentiel de Taiwan dans les semi-conducteurs.

La commission a également fait part de sa grave inquiétude au regard des menaces militaires chinoises contre Taiwan. Cela comprend, les attaques, les violations de l’espace aérien, les pressions et l’attitude belliqueuse de la Chine dans le détroit. Dans ce cadre, la commission exhorte l’Union européenne à agir de manière plus concrète sur ces tensions et protéger la démocratie taiwanaise et son statut en tant qu’important partenaire de l’UE.

La commission insiste sur le fait que tout changement dans les relations interdétroit ne doit être unilatéral ou contre la volonté des citoyens taiwanais tout en rappelant que la prospérité européenne est directement liée à la stabilité en Asie et qu’il pourrait y avoir des conséquences sur l’Europe si un conflit se déclarait au-delà des querelles économiques.

Le ministère des Affaires étrangères taiwanais remercie l’AFET pour ce rapport conseillant et soutenant Taiwan tout en mettant l’accent sur le fait que Taiwan et les pays européens ont des valeurs démocratiques communes, de liberté, des droits de l’homme, ou encore de pays de droit apportant de la valeur ajoutée aux échanges avec Taiwan en tant que partenaire.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Joanne Ou (歐江安), a déclaré : « Ce rapport coïncide avec les 10 ans de l’accord d’exemption des visas entre l’Europe et Taiwan et avec le moment où Taiwan et la Lituanie ont décidé d’établir réciproquement un bureau de représentation. Cela marque encore plus le fait que les relations bilatérales entre Taiwan et les pays membres de l’Union européenne continuent à s’approfondir. Le ministère des Affaires étrangères remercie l’AFET d’avoir agi de nouveau concrètement pour soutenir les camps démocratiques taiwanais et lituaniens face au harcèlement des régimes autoritaires. Taiwan ne reculera pas devant les menaces mais continuera à défendre ses convictions démocratiques. Le pays poursuivra ses coopérations concrètes avec les partenaires et pays aux convictions communes tels que l’Union européenne, les Etats-Unis et le Japon. Taiwan se consacrera à consolider la force d’union de l’alliance démocratique mondiale. »

Maintenant que l’AFET a adopté ce rapport, ce sera au tour du Parlement européen de l’adopter. Il devrait être soumis durant le mois d’octobre.

 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus