:::

Un député exhorte le gouvernement à représenter une candidature au CPTPP

  • 16-09-2021
  • La Rédaction
Un député exhorte le gouvernement à représenter une candidature au CPTPP
illustration CPTPP

Une conférence de presse a été organisée ce jeudi par le député Chiu Chih-wei (邱志偉) du parti démocrate progressiste (DPP) au sujet de la candidature de Taiwan au partenariat trans-pacifique global et progressiste (CPTPP). Il a déclaré que, selon le rapport rendu par l'institut taïwanais de la recherche économique Chung-hua (CIER) mandaté par la commission ministérielle des Affaires continentales, les chances de Taiwan d’intégrer le CPTPP s’amenuisent si la Chine intègre le groupe avant Taïwan. Le secrétaire général du parti communiste et dirigeant chinois, Xi Jingping (習近平), avait annoncé lors de la réunion de l’APEC, le 8 septembre dernier, la volonté d’intégrer le CPTPP. « Cette déclaration est une mauvaise nouvelle pour Taiwan » a ainsi commenté le CIER dans son rapport qui demande au gouvernement taiwanais d’accélérer la procédure d’inscription. Aujourd'hui, le 16 septembre, la Chine a effectivement présenté sa candidature au CPTPP.

Si la Chine intègre en effet le CPTPP en premier, elle fera tout pour empêcher Taiwan d’en devenir membre selon Chiu Chih-wei. Le Japon, pays qui préside le CPTTP cette année, avait apporté en août son soutien à Taiwan et si les Taiwanais réussissent à présenter leur candidature avant la fin de l’année, la demande d'intégration a de grandes chances d'aboutir. Néanmoins, Chiu Chih-wei explique qu’il y a encore un retard dans les révisions de la législation taiwanaise pour permettre à Taiwan d’assurer sa place de membre au sein du CPTTP : « En dehors de maitriser le délai d’inscription dans l’espoir de voir réellement des actions concrètes durant les 2 ou 3 prochains mois, la progression réglementaire et juridique à Taiwan est encore lente. Nous avions au total 13 lois à amender, 9 sont déjà révisées et 4 restent à voter. Il y a la loi sur la propriété intellectuelle, celle sur les droits d’auteur ou encore celle sur le dépot de marque qui sont encore en révision par le gouvernement et trainent à être délivrées au Parlement ».

Le bureau des négociations commerciales du gouvernement a réagi à cette déclaration en précisant qu’il étudie attentivement les évolutions du CPTPP et qu’il s’inspire des récentes candidatures, entre autres celle du Royaume-Uni, et attend le moment le plus opportun pour poser sa candidature une fois que les révisions de loi nécessaires seront passées.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus