:::

Les fruits taïwanais se vendent bien à l’étranger, hormis le marché chinois

  • 25-09-2021
  • La Rédaction
Les fruits taïwanais se vendent bien à l’étranger, hormis le marché chinois
Ananas produits à Taiwan (archives, CNA)

Sur le principe de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, le gouvernement s’efforce de diversifier les destinations de ses produits agricoles d’exportation, notamment depuis la détérioration des relations avec la Chine.

Ces efforts s’avèrent fructueux durant le premier semestre de cette année, en dépit de la pandémie. Les exportations de fruits vers d’autres pays que la Chine ont ainsi enregistré une croissance de 137% par rapport au premier semestre 2020. En termes de pays importateurs, la hausse la plus forte vient du Japon, avec une augmentation de 272%. La Corée du Sud a, quant à elle, acheté 53% de fruits taiwanais de plus en un an. Du côté des Etats-Unis, il s’agit d’une croissance de 10%.

Selon les chiffres de la Commission ministérielle de l’Agriculture, les fruits exportés vers d’autres marchés que la Chine durant les six premiers mois de 2021 s’élèvent à 33 869 tonnes, représentant 57% de l’ensemble des fruits exportés. Pour sa part, la Chine a acheté 24 959 tonnes de fruits de Taïwan, alors qu’elle avait importé plus que la totalité des autres pays durant ces cinq dernières années. Par ailleurs, on a également constaté une augmentation considérable du montant des exportations vers d’autres pays que la Chine, passant de 24 millions de dollars américains en 2016 à 52 millions en 2020.

Les trois fruits les plus en vue sont l’ananas avec une hausse de 164%, le pompelo (147%) et le jambose (77%).   

 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus