:::

L’ancienne boutique de l’arrière-grand-père de Fumio Kishida à Keelung

  • 03-10-2021
  • La Rédaction
L’ancienne boutique de l’arrière-grand-père de Fumio Kishida à Keelung
Vieille carte de Keelung (Photo CNA)

Cette semaine, Fumio Kishida a été élu nouveau président du parti libéral-démocrate japonais. En plus des félicitations adressées par les responsables politiques taïwanais à ce futur Premier ministre du pays du soleil levant, Taïwan a également trouvé un lien historique avec la famille Kishida.

L’arrière-grand-père de Fumio Kishida, Ikutaro Kishida, est originaire de la ville d'Higashihiroshima dans la préfecture d’Hiroshima. Il a déménagé à Taïwan pour s'établir dans la ville de Keelung en 1895 à l’âge de 28 ans. Il y gérait dans le quartier Gijūchō un commerce de Kimono et du bois. Sa famille y vendait d’ailleurs des produits importés avec une maison de thé à côté avant de regagner le Japon pour s’installer dans la ville de Kure également dans la préfecture d’Hiroshima en 1899.

La ville de Keelung est par ailleurs jumelée avec la ville de Kure depuis 2017.

 


Le bâtiment qui abritait la boutique de l'arrière-grand-père de Fumio Kishida (Photo CNA)

 

Chen Ching-ping (陳靜萍), directrice des affaires culturelles de Keelung, a indiqué que le quartier Gijūchō a été l’une des zones commerciales les plus prospères de Taïwan à l’époque japonaise. C’était un centre administratif, financier et culturel de Keelung. Les établissements publics comprenant les bureaux administratifs, les hôpitaux, les dortoirs se trouvaient également dans cette zone.

Le bâtiment qui avait accueilli la boutique de la famille Kishida est érigé sur deux niveaux. Il abrite aujourd'hui une pâtisserie et un restaurant.

Avec l’arrivée du KMT à Taïwan après la seconde guerre mondiale, la maison de thé à côté du magasin de kimonos a été transformée en un bistro jusqu’à 1951. Ce bâtiment a ensuite été loué puis acheté par Chen Shang-hui (陳上惠), fondateur de la librairie Tzu Li (自立). Fondée en 1947, cette librairie qui est la toute première de Taïwan à vendre des livres en chinois traditionnel a ainsi déménagé à son adresse actuelle en 1963. Le bâtiment bénéficie à présent d'un programme de rénovation des vieux bâtiments privés du ministère de la Culture.

 


Le bâtiment de l'ancienne maison de thé de la famille Kishida (Photo CNA)

 

La boutique de kimono de la famille Kishida (à droite, carte postale de l'époque japonaise)

Carte postale de l'époqie japonaise avec la boutique de Kimono de la famille Kishida (à droite)

Porte arrière de la boutique dans une ruelle arrière, à hauteur de la moto

Porte arrière de la boutique qui donne sur la ruelle derrière la rue principale, à hauteur de la moto

 

Au-dessus de l’arrière-porte, on peut encore lire, de droite à gauche, 岸田吳服店裏, le nom du magasin de kimono gravé sur une pierre

Au-dessus de l’arrière-porte, on peut encore lire, de droite à gauche, 岸田吳服店裏, le nom du magasin de kimono gravé sur une pierre.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus