:::

Rejet de l’appel des agresseurs de Lam Wing-kee

  • 07-10-2021
  • La Rédaction
Rejet de l’appel des agresseurs de Lam Wing-kee
Lam Wing-kee (林榮基), (Photo CNA)

La Haute Cour de justice a rejeté mercredi l'appel des trois hommes qui avaient attaqué Lam Wing-kee (林榮基), le libraire hongkongais, à Taipei l'année dernière. Les trois hommes doivent verser conjointement à la victime une compensation de 300 000 dollars taïwanais (environ 9 300 euros).

Pour rappel, ces trois hommes ont attaqué le libraire avec de la peinture rouge, alors qu'il prenait son petit-déjeuner dans un café de l’arrondissement de Zhongshan à Taipei le 22 avril 2020, quelques jours avant l'ouverture prévue de sa nouvelle librairie dans la ville.

La librairie de Lam Wing-kee à Hong Kong, vendait des livres critiques à l'égard du gouvernement chinois. Elle a été fermée en 2016 après que lui et plusieurs actionnaires du magasin ont été placés en détention par les autorités chinoises. Il a fui à Taïwan en 2019 par crainte des persécutions chinoises.

La Haute Cour a déclaré que l'un des trois agresseurs a utilisé un smartphone pour enregistrer toute l'attaque, ce qui a causé des souffrances psychologiques à la victime. La Haute Cour a indiqué maintenir la décision du tribunal de première instance.

Notez que la victime avait demandé au tribunal de première instance de condamner les trois agresseurs à lui verser 3 millions de dollars taïwanais, mais que cette somme a été réduite du fait du statut social, du niveau d’éducation et des situations économiques de la victime et des agresseurs. Sur le plan pénal, ces trois agresseurs sont condamnés à 6, 7 et 8 mois d’incarcération par la Haute cour et l’affaire est à présent à la Cour suprême.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus