close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Taïwan cherche à développer la troisième force de l’édition

  • 07-10-2021
  • La Rédaction
Taïwan cherche à développer la troisième force de l’édition
Taïwan cherche à développer la troisième force de l’édition (image pexels)

A l’ère de la numérisation, les livres sonores s’affirment progressivement en tant que troisième force de l’édition à l’échelle internationale. D’après les données publiées par le ministère taïwanais de la Culture, le chiffres d’affaires de l’industrie des livres sonores américaine a déjà atteint les 1,2 milliard de dollars américain (1,03 milliard d’euros) en 2019. Néanmoins, Taïwan n’est qu’à son début dans cette aventure sonore. De nombreux professionnels ont récemment exprimé leur point de vue sur l’avenir de cette édition qui doit se baser sur la diversité. Les professionnels entendent développer conjointement les livres sonores et des secteurs en lien avec le son comme l’audiovisuel ou l’art de la scène.

Malgré les difficultés de développement des livres sonores comme l’importance des coûts de revient et d’ouvrages traduits sur le marché, les différents professionnels estiment qu’avec l’existence des plateformes de livres électroniques et des librairies en ligne, le moment est propice pour développer ces livres sonores.

Les professionnels invitent le ministère de la Culture et l’agence taïwanaise du contenu culturel créatif (TAICCA) à jouer le rôle d'intégrateur, par exemple en aidant les acteurs de l'industrie du livre sonore à négocier les droits d'auteur de la musique avec les maisons de disques, en créant un vivier de talents pour les acteurs de la voix et en faisant correspondre les différents acteurs de production de livres.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus