close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Taïwan promeut son éducation supérieure auprès de l’Afrique

  • 11-10-2021
  • La Rédaction
Taïwan promeut son éducation supérieure auprès de l’Afrique
Ministère de l’Education (Image : RTI)

Afin de favoriser la visibilité de l’enseignement supérieur en Afrique, le ministère de l’Education a élaboré un plan visant à encourager les talents à poursuivre des études supérieures à Taïwan dans le domaine de l’agriculture, de la médecine, de l’information, de la gestion et du commerce et de l’enseignement du mandarin.

Le ministère subventionnera cinq universités taïwanaises pour une valeur totale de 10 millions de dollars taïwanais (300 000 euros) afin de les encourager à accueillir des étudiants africains préparant des diplômes de niveau maîtrise ou doctorat et à établir des coopérations interuniversitaires.

Cette année, un programme pilote à petite échelle a été lancé pour encourager les universités taïwanaises à établir des modèles de coopération avec les universités africaines. Selon le ministère de l’Education, un total de sept universités ont proposé leur dossier dont cinq ont été retenues. Dans ce cadre, quatre « classes de  programmes diplômants dans des domaines spécialisés », huit « classes d’études de projets à court terme » et deux « projets d’alliance dans les domaines spécialisés » ont été approuvés et ont débuté en septembre.

Dans le cadre de cette subvention, l’université médicale de Taipei, celle de Kaohsiung, l’université nationale de Taïwan, l’université normale de Taïwan et l’université nationale Dong Hwa collaborent désormais avec des universités de l’Afrique du Sud, de l’Eswatini, du Kenya, du Malawite, du Nigéria, du Somaliland ou de la Tanzanie. 

Concernant les « programmes diplômants dans des domaines spécialisés », deux types de coopérations sont définis. Tout d’abord, les universités mettent en place des programmes de niveaux maîtrise et doctorat pour les talents dans les domaines médicaux et agricoles. Ensuite, les universités établissent des coopérations avec des instituts de recherche industriels universitaires africain pour établir un programme de double diplôme pour tous les niveaux de diplômes (licences, masters et doctorats) afin de recruter du personnel enseignant, de recherche ou des étudiants des instituts de recherche ou des universités des pays africains.

Quant aux « classes d’ études des projets à court terme », elles concernent principalement les domaines de l'agriculture et de la médecine et adoptent des méthodes d'apprentissage interdisciplinaires ou thématiques ou des projets. Des certificats des unités d’enseignements sont décernés à ceux qui terminent les cours. Ces formations sont proposées aux enseignants, aux étudiants ou aux responsables gouvernementaux des institutions supérieures au niveau lycée des pays africains. En raison du Covid-19, les cours peuvent être assurés à distance.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus