:::

Covid-19 : Taiwan prépare les retours de l'étranger pour le nouvel an lunaire et le passeport sanitaire

  • 25-10-2021
  • La Rédaction
Covid-19 : Taiwan prépare les retours de l'étranger pour le nouvel an lunaire et le passeport sanitaire
Chen Shih-chung prépare les mesures de prévention du nouvel an lunaire (photo CNA)

Le nouvel an lunaire, dont la date s’approche à grands pas, est toujours une période à Taiwan où les voyageurs venant de l’étranger sont plus nombreux. Cela concerne principalement les Taiwanais d’outre-mer qui rentrent voir leur famille depuis l’étranger et principalement de Chine.
La pression se fait de plus en plus grande sur le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) pour que les Taiwanais d’outre-mer puissent organiser leur déplacement à Taiwan en fonction des mesures de prévention épidémique. Beaucoup d’entre eux ne sont pas revenus depuis 2019 et demandent des précisions sur les mesures de quarantaine en ce qui concerne la durée et le lieu de quarantaine.

Ce lundi, le commandant en chef du CECC et ministre de la Santé, Chen Shih-chung (陳時中), a expliqué qu’il avait bien pris en compte les besoins des Taiwanais de rentrer et que des mesures spéciales sont à l’étude pour laisser rentrer le plus de Taiwanais possibles pour cette période. Il a continué en expliquant que les risques devaient être pesés pour ne pas mettre en danger la population locale et que le CECC ferait une annonce sous deux semaines : « La quarantaine à domicile est encore une chose qui nous inquiète. Il reste encore 3 mois avant le nouvel an lunaire, en sachant que la situation épidémique peut changer en trois mois voire en quelques semaines seulement. Nous continuons à nous préparer en avance, car d’un côté nous savons que les gens doivent se préparer en avance, mais de l’autre, nous devons aussi nous adapter à la situation épidémique pour faire nos annonces. »

Chen Shih-chung a également évoqué les avancées concernant le passeport sanitaire qui se calquera au modèle européen en listant d’une part le vaccin taïwanais bénéficiant d’une autorisation d’urgence et d’autre part les vaccins reconnus par l’OMS. Certains vaccins seront exclus de cette liste en tant qu’exception.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus