close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Le DPP nomme l’ancienne députée et porte-parole de campagne de Tsai Ing-wen pour l'élection partielle de Taichung II

  • 04-11-2021
  • La Rédaction
Le DPP nomme l’ancienne députée et porte-parole de campagne de Tsai Ing-wen pour l'élection partielle de Taichung II
Le DPP nomme l’ancienne députée Lin Ching-yi (林靜儀) pour l'élection partielle de Taichung II (Image : RTI)

Le Parti démocrate progressiste (DPP) a nommé hier  l’ancienne députée de 47 ans Lin Ching-yi (林靜儀) pour le représenter lors de l’élection législative partielle de la 2e circonscription de Taichung, qui se tiendra le 9 janvier 2022.

C’est le comité central exécutif du parti qui a pris la décision, soutenue par la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文), également à la tête du parti, qui a affirmé que Lin Ching-yi était la « candidate la plus compétitive » pour cette campagne pour remplacer le député du Taiwan Statebuilding Party Chen Po-wei (陳柏惟), destitué fin octobre.

Lin Ching-yi est gynécologue-obstétricienne et a été députée de 2016 à 2020. En parallèle, elle a également dirigé, à partir de 2014, le département développement des femmes du DPP avant d'être nommée à la tête du département des affaires internationales du parti. 

Lin Ching-yi a également été porte-parole de Tsai Ing-wen pendant la campagne présidentielle de 2020. Poste duquel elle avait démissionné après une interview avec la Deutsche Welle, lors duquel elle avait déclaré que les soutiens de l’unification chinoise appelaient à l'abandon de la souveraineté taïwanaise afin que le pays puisse devenir une partie de la Chine. Des propos jugés trop ouvertement pro-indépendance et notamment en temps de campagne électorale.

Lin Ching-yi devra se battre pour cette circonscription traditionnellement acquise, avant l’élection surprise de Chen Po-wei en 2020, au parti d’opposition KMT. Le parti nationaliste n’a pas encore officiellement annoncé son candidat, mais il est probable que ce soit l’ancien député de la circonscription Yen Kuan-heng (顏寬恆), battu de peu par Chen Po-wei en 2020, qui soit nommé pour reconquérir le siège de ce qui est le bastion familial des Yen depuis 2002.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus